Kt Gorique – Histoire Sans Faim Lyrics (feat. Bombs & Miss Terre)

[Couplet 1 : Bombs]
La faim commence dans une petite tête
C’est l’enfance à jamais souillée de ce futur dead
Il part en purée de cacahuète et en pure délire
Pour lui, des patates gratuites depuis tout petit est un pure délice
Les coups de porcs sur sa meuf, il s’en régale
Bleus et yeux couleur ketchup, elle s’en rappelle
Il fait choux blanc, il le sait, ça lui est égale
Une de perdue, c’est dix victimes qui se ramènent
Tête dure et tête d’turc
P’t’être que sa mère s’shoote et que son père ivre le battait
C’est l’histoire d’un homme sur 7 milliard mais ce ne sont que mes stats
Même si je vois trop de mec pour un grain péter un câble
Se péter le chou et faire manger des coups à leurs proches
Et quand ça part en couille, ils voient jamais rien de ce qu’on leur reproche
À tous ces gens qui se reconnaissent dans ce verset
La fin des larmes est proche, une fois qu’on les a versé

[Refrain]x2
Être le bourreau ou la victime ? Histoire sans faim
Le couteau, la carotide, histoire sans faim
Homme, femme, enfant de la planète
Sois le gardien de ton frère et le gardien de toi-même

[Couplet 2 : KT Gorique]
La fin est juste au coin d’une ruelle assombrie par un viol
Comme ce corps à jamais souillé quand il lâcha la purée
Elle vit son âme s’enfumer sur le brasier d’un barback
Sens qu’un goût épicé l’a poussé dans le barbec’
Genoux à terre, cheveux en vrac, son cœur elle l’a vomi
Avant que ces gencives que craquent
Rien qu’un bout de steak qui a cramé sur les plaques
Elle escalada sa peine, des nœuds d’huit dans les yeux

Cet homme a découpé sa chair, versé de l’huile sur le feu
Désormais, cette haine en elle se changerait en parole
Car qui mieux qu’un bout de viande pour trainer des casseroles
C’est l’histoire d’une femme sur dix, c’est rien que des statistiques
Mais j’ai connu trop de celles qui ont du faire ce sacrifice
Se battre et parler, la fin justifie les moyens de changer
De justice, elles ont faim et s’donnent les moyens de manger
À toutes mes sœurs qui se reconnaissent dans ce verset
La fin des larmes est proche, une fois qu’on les a versés

[Couplet 3 : Miss Terre]
La faim juste derrière le pallier, caché derrière la porte
Débarque au foyer, son père est violent et sa mère est morte
Son innocence, elle l‘a ravalée
Le gout sucré de l’amour devenu salé, ça la touche
De l’amertume dans la bouche, elle se sent seul
Raconte son parcours avec de larmes dans les yeux
Ne parle à personne même à table, rien ne l’impressionne
Elle attaque, se pose des questions quand elle a mal
C’est l’histoire d’une ado parmi tant d’autres
Elle a sa dose de ces rapaces qui se battent pour ronger les os
Pas le temps de baisser sa gare de leurs donner raison
Car elle sait lire dans les regards, elle voit des démons et des anges
Elle en a mangé du béton, les dents cassées dans la pénombre
Elle qui rêvait de partir, changer de ville et de prénom
À toutes les jeunes qui se reconnaissent dans ce verset
La fin des larmes est proche, une fois qu’on les a versés

[Refrain]x4